ROUEN, LA SEINE ET LA NORMANDIE, LA MER

RECHERCHE SUR LE SITE

La Normandie est née de la Mer et ROUEN de l’axe Seine.

La Mer a contribué à la richesse et la prospérité de la Normandie. La Seine a toujours contribué à la richesse de ROUEN.

Les premières installations Vikings se sont faites le long de la Seine.

Avec 600 kilomètres de côtes donnant sur la MANCHE, les normands se sont rapidement tournés vers la mer et l’appel du large.

Héritiers des Vikings, les normands ont participé aux grandes heures de la France maritime : l’exploration du Nouveau Monde, la pêche à la morue au large de TERRE-NEUVE, le commerce colonial, les traversées transatlantiques et les premiers bains.

Sur le plan économique, la France compte quelques 450.000 emplois maritimes et la Normandie 46.500, soit une part de plus de 10%.

L’emploi maritime représente seulement 3,6% de l’emploi total normand, une proportion deux fois plus élevée qu’en France. Le Havre a encore une des dernières Ecoles qui forme des officiers de Marine civil.

Notre territoire fait donc encore preuve d’une belle dynamique dans ce secteur.

La Normandie domine très nettement dans les emplois liés au transport maritime et fluvial, 10.500 personnes qui comptent pour 23% alors que ces emplois ne sont qu’à 10% en France.

La création d’HAROPA et la réflexion sur l’axe Seine expliquent cette belle performance.

La Normandie est la 1er Première Région portuaire française avec le port du HAVRE qui attire les trafics de conteneurs en provenance d’Asie, et le Port du ROUEN qui attire par sa situation géographique le trafic de blé sortant de la Beauce.

HAROPA entre le HAVRE ROUEN ET PARIS offre des infrastructures portuaires en eau profonde : une accessibilité 7/7, 24h/24, un Port d'accueil des porte-conteneurs géants avec 300 escales en 2013, 10 terminaux maritimes à conteneurs en lien naturel avec les terminaux à conteneurs fluviaux franciliens, une continuité de service sur l’Axe Seine, du Havre à Rouen jusqu’aux portes de Paris.

Le développement de l’axe seine est un enjeu économique majeur pour ROUEN et la Normandie.

Au-delà d’un simple axe de communication la Seine se doit de vivre culturellement et pas seulement tous les 5 ans à l’occasion de l’Armada.